eXTReMe Tracker
Informations
Bienvenue
Visite du complexe minier
Heures d'ouverture Billetterie
Google Maps
Accès
La popote et kiosque mine
Manifestations (d)
Documents écrits
Pour votre sécurité
Nourriture et hébergement
Deutsch
English
Flaams - Dutch
Pour votre sécurité
























Oui, les panneaux que vous rencontrerez laissent deviner une intéressante technologie, ainsi que beaucoup d'histoire minière. Mais ils en indiquent également les dangers réels. SVP, respectez les consignes de sécurité suivantes:

Mines
Les puits de mine abandonnés demeurent extrêmement dangereux! La Police des mines ("Bergpolizei", en allemand) interdit de pénétrer dans les puits. Toutes les entrées de galeries des mines de Fell sont fermées par des grilles protégeant les chauves-souris. En effet, les chauves-souris hibernent dans les fosses. Si des visiteurs trop curieux les réveillent, entre novembre et mars, elles sont alors incapables de trouver la moindre nourriture, et périssent. Merci de respecter les efforts qui sont faits pour la protection des chauves-souris! N'endommagez pas les grilles de protection des chauves-souris et ne tentez pas d'entrer dans les galeries condamnées. Par contre, vous pouvez très bien prendre des photos au travers des grilles. Cela donnera d'intéressants clichés du paysage souterrain. N'oubliez pas votre flash!

Les nombreuses autres ardoisières à valeur historique de la région de Trèves ne sont pas toujours sécurisées. Il est néanmoins interdit, et terriblement dangereux d'y pénétrer. Contentez-vous d'en photographier les accès ou l'intérieur des puits, au flash, mais en vous tenant cependant à une distance raisonnable. Le Bureau de tourisme de Fell se fera un plaisir, d'autre part, de vous procurer, et cette fois-ci, sans aucun danger physique pour vous, des photos authentiques et fascinantes de ce qu'étaient réellement l'atmosphère et les conditions de travail dans une ardoisière.


Les terrils
Ces buttes étant les témoins muets du passé minier, tout prélèvement de matériau ou de "souvenirs" y est interdit. De plus, elles sont le refuge de nombreuses espèces rares, plantes ou animaux friands de chaleur, qui survivent parmi ces accumulations, et principalement dans les "verdoux" ("verdeaux") d'ardoise. C'est pourquoi il convient de ne pas traverser et piétiner les buttes, surtout en hiver, durant la période d'hibernation des lézards et orvets (petits lézards, dits "serpents de verre"). Il est d'ailleurs dangereux de se promener sur les terrils, car les chutes sont inévitables et les blessures, non négligeables, se traduisent par des coupures profondes, sans parler des risques d’éboulement! Suivez les sentiers, et évitez les terrils! Ne jetez pas de pierres, car bien des sentiers passent au pied des buttes, et vous risquez de blesser d’autres promeneurs!


Les wagonnets, berlines ou "barils"
Le long du sentier didactique de l'ardoisière, vous remarquerez divers wagonnets, à l'entrée des puits. Attention: ce ne sont pas des jouets!stehen vor den einzelnen Stollen jeweils verschiedene Förderwagen. Die aufgestellten Förderwagen sind keine Spielgeräte! Die Förderwagen sind authentisches Dokumentationsmaterial und

Ces "barils", et autres berlines sur rail, sont des pièces authentiques, documentant aux yeux des passionnés de la mine les divers moyens de charroi qu'utilisait l'industrie ardoisière. On peut aisément se blesser sur les parties qui débordent ou qui sont mobiles. SVP, prenez garde à ce que les enfants ne s'amusent pas à grimper sur les wagonnets. Nous avons eu soin d'installer, près de la galerie "Hoffnung" ("Espoir"), deux wagonnets pour le transport des ouvriers, sur lesquels les enfants peuvent jouer en toute .sécurité,


Les carrières
Les carrières à ciel ouvert sont des sites d'extraction abandonnés. Elles n'ont jamais été inspectées, et encore moins approuvées, en ce qui concerne la sécurité d’éventuels visiteurs. Il est donc interdit d'entrer dans les carrières. Il y a risque de chute de pierres. En effet, l'alternance de gel et dégel, en hiver, fait éclater la roche, il en résulte des avalanches de pierres, surtout au début du printemps. Ne perdez donc pas les enfants des yeux. Bien des blocs portent encore la marque du travail des ardoisiers (trous pour les explosifs, traces de sciage, etc.) et sont les sujets d’intéressantes photos. N'en demeurez pas moins à une distance respectueuse de ces dangereuses murailles, et ne grimpez jamais sur les terrils.


Les panneaux
Respectez les panneaux:
  • d'avertissement,
  • d'avis de danger ou
  • d'interdiction.
Un problème peut fort bien exister, même si vous n'en percevez aucun. Dans toute mine, d'ailleurs, le danger reste inhérent, même en l'absence d'affichage. N'entrez donc jamais sur un site minier, qu'il soit actif ou abandonné, sans autorisation expresse ni accompagnement adéquat. Veillez à respecter soigneusement les clôtures, barrières ou tout autre obstacle à votre passage. Chez nous, au musée touristique souterrain, par contre, vous découvrez le monde fascinant de l'ardoisière, sans courir aucun risque ni danger!