eXTReMe Tracker
La mine en surface
Le musée de la mine
Collection de wagonnets
Les fontaines de mines
Histoire
Démonstrations
La carrière du "Thommerberg"
La carrière du "Vogelsberg"
La carrière du Grundtal
Carrière du moyen-âge
Deutsch
English
Flaams - Dutch
Les carrières dans la vallée du ruisseau Nosser
Les carrières de pierre "Thommerberg" et "Vogelsberg" font partie des plus grosses de la région. Les blocs, qui furent extraits ici étaient principalement destinés aux murailles des maisons et aux murets de soutènement des vignobles en escaliers. Tout à côté, on trouve, dans la vallée du ruisseau Nosser, des carrières d'ardoise de couverture, à ciel ouvert, qui remontent à des époques où la demande était si faible, qu'elle pouvait être couverte par ce type d'extraction simple.
Déjà à l'époque romaine, on extrayait l'ardoise, à ciel ouvert, dans cette région, comme il a été montré lors de la découverte d'un temple romain tardif (deuxième moitié du IVème siècle après J.C.), couvert d'ardoises, non loin de là, au sommet du "Burgkopf" de Fell.
La carrière du "Thommerberg"
L'ardoise du "Thommerberg", la montagne de Thomm a servi, à la fin de l'exploitation, à la fabrication de blocs pour fondation, les pierres de cave de Thomm. À l'origine, la fabrication de blocs béton n'était qu'une manière de se débarrasser d'une partie des déchets d'ardoise. Les brisures produites par la fabrication des ardoises de couverture étaient concassées dans un moulin et mélangées au ciment, pour faire des blocs très résistants. Après que l'on eut utilisé tout le terril, il fallu bien se rabattre sur la mine. Le "Thommerberg" fut ainsi transformé en carrière et exploité en deux niveaux différents.
Sur les blocs arrachés, on peut parfois retrouver les traces de leur extraction, comme ici, par exemple, les fonds de trous pour explosif, qui étaient percés dans le schiste d'ardoise au marteau-foreur à air comprimé.
Tel une mèche lente, une fougère desséchée s'échappe d'un trou de mine.
Le trou rectangulaire sombre dans le mur de la carrière de pierre, c'est une ancienne chambre d'extraction de la mine d'ardoise, qui a été coupée, en plein milieu, par l'extraction à ciel ouvert. C'est une des preuves, parmi bien d'autres, qu'à l'emplacement actuel de la carrière d'ardoises, il y avait autrefois une mine d'ardoise, qui perçait, de part en part le "Thommerberg".